Giordani | IRON AGE

Vidéo clip & photos pour Brian Crain - Pianniste et compositeur mondialement connu

IRON AGE

Noir et blanc, architecture et nature, hommes et animaux, tout le temps un con it. Avec rage , tendresse et désespoir «IRON AGE» nous confronte à l’état du monde. Du monde d’aujourd’hui ou l’homme est resté le même prédateur.
Son nombre et sa puissance en font maintenant un danger pour la planète elle-même. On entend souvent dire que c’est la nature de l’homme.

D’un monde dans lequel les animaux côtoient ou évitent les hommes et partagent avec eux
un mal-être comparable.
C’est un voyage dans les formes de l’ordinaire, la violence du choc de la vague se brisant sur un rocher,
d’un soldat de pierre tout en nuage.
C’est un travail de décontextualisation de l’image, images qui brouillent les frontières entre le passé et l’avenir, que les notions de périodes ou de style deviennent aussi abstraites que pour le rêveur.
C’est un constat, peu importe où nous sommes, reste l’attention à une humanité marginalisée,
délaissée, écorchée qui reste avide de sentiment, d’identité, ou l’homme est un individu.
Et si la seule approche humaniste acceptable,
était de voir le monde à travers le regard subjectif d’un oeil neuf ?

IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE
IRON AGE